Jefferson Hack

  • 29 décembre 2011
    Par Jefferson Hack
    « THE TALE OF A FAIRY » ANNA MOUGLALIS <BR/>
INTERVIEW PAR JEFFERSON HACK

    « THE TALE OF A FAIRY » ANNA MOUGLALIS
    INTERVIEW PAR JEFFERSON HACK

    Le court-métrage envoûtant produit et dirigé par Karl Lagerfeld pour la collection de la Croisière 2011/12, The Tale of a Fairy, rassemble les amis de la Maison Chanel ainsi que les ambassadrices Anna Mouglalis, Amanda Harlech et les mannequins Kristen McMenamy et Freja Beha. « C’est un film sur l’usage mal avisé de l’argent qui commence avec violence et finit avec émotion » explique Karl Lagerfeld. Ci-dessous, Anna Mouglalis nous emmène dans les coulisses…

    Pouvez-vous décrire votre personnage?
    Anna Mouglalis : Une femme à l’écart, vivant dans sa bulle, mélancolique, ennuyée à mourir par tout ce qui l’entoure.

    Elle est touchée par la grâce après sa rencontre avec une fée- comment cette rencontre va-t-elle la changer?
    Anna Mouglalis : La fée incarne la grâce, la beauté etc… Elle donne à mon personnage l’envie d’ouvrir à nouveau les yeux, de voir l’amour. Mon personnage devient une toute autre personne.

    Qu’est-ce qui, dans la direction de Karl Lagerfeld, change par rapport à vos expériences avec d’autres metteurs en scène?
    Anna Mouglalis : Même si Karl s’était fait une idée très précise de toute l’histoire avant même qu’elle soit jouée, nous la découvrions sur le tournage, en improvisant avec lui. Il créait le dialogue de manière ludique tout du long. Un tournage avec une grosse équipe rend le travail habituellement plus difficile mais Karl a réussi à faire qu’on se sente juste nous sur le plateau.