• 06 décembre 2017

    SILHOUETTES
    PARIS‑HAMBURG

    Premières images de la collection Métiers d’art Paris‑Hamburg 2017/18, photographiées par Karl Lagerfeld.

    #CHANELMetiersdArt

  • 06 décembre 2017

    SHOOTING PAR KARL LAGERFELD

    Le directeur artistique de la Maison a choisi la mannequin allemande Anna Ewers pour présenter les silhouettes de la collection Métiers d’art 2017/18 qui défilera à Hambourg.

    #CHANELinHamburg

    © Olivier Saillant

  • 06 décembre 2017
    LES BRODERIES ET SOIERIES <BR />DE LA MAISON MONTEX

    LES BRODERIES ET SOIERIES
    DE LA MAISON MONTEX

    Atelier de broderie contemporaine au cœur de Paris, la Maison Montex développe motifs exclusifs et créations nouvelles chaque saison qui enrichissent également les collections Métiers d’art de la Maison. Avec ses milliers de sequins, de perles, de fils, de cristaux multicolores et autres ornements, la Maison Montex a mis au point un savoir-faire précis qui s’appuie sur le savoir transmis d’une brodeuse de la région Lorraine —berceau français de la broderie — pour mieux pérenniser les secrets de l’artisanat de Lunéville : le crochet, les piqûres sur machine Cornely ou le point à point à l'aiguille. À force de recherches et d’expérimentations — que ce soit la création de dentelle brodée sur papier journal ou des effets de volumes en 3D—de nouvelles techniques ont ensuite permis de transcender ces connaissances empiriques.

    Plus d’informations sur mtxparis.com

  • 06 décembre 2017
    LA MAISON BARRIE, <BR />SUR LE FIL DU CACHEMIRE

    LA MAISON BARRIE,
    SUR LE FIL DU CACHEMIRE

    Établie dans une petite ville d’Écosse nommée Hawick, la manufacture de cachemire Barrie a rejoint la Maison CHANEL en 2012, après avoir tissé une relation de vingt-cinq années. Une collaboration créative qui a fait fusionner un vêtement traditionnel écossais — un cachemire de légende né dans les Scottish borders —à un cardigan bicolore, emblématique de la Maison CHANEL.

    Avec sa palette de teintes douces, la Maison Barrie développe des couleurs exclusives dédiées à ses collections Métiers d’art. Ses bobines aux géométries variées sous-tendent une qualité de fibres, tandis qu’un rituel immuable — un processus existant depuis le début du XXe siècle, empreint de précision extrême et d’agilité — offre souplesse et résistance à cette maille d’exception. Une main d’œuvre hautement qualifiée et une industrie aujourd’hui rare qui donnent ses lettres de noblesse au cachemire.

    Plus d’informations sur barrie.com

  • 06 décembre 2017
    LES BOUTONS-BIJOUX <BR />DE LA MAISON DESRUES

    LES BOUTONS-BIJOUX
    DE LA MAISON DESRUES

    Spécialisée dans la confection de boutons et de bijoux, la Maison Desrues répond aujourd’hui aux commandes insolites de Karl Lagerfeld : des bracelets manchettes aux mitaines incrustées de pierre dures, des cascades de perles, aux centaines de petits boutons venus sertir chaque recoin de tissu. Quelques 4000 boutons produits chaque jour parent les surfaces textiles. À revers, il faut aussi mouler, sculpter, teinter, ciseler, émailler ou polir les pierres et montures — certains bijoux personnels de Gabrielle Chanel ayant été réinterprétés et détournés pour s’intégrer dans les collections. Afin de faire face aux aspirations de la création sur mesure, la Maison Desrues s’est ouverte aux techniques modernes, tels que le dessin numérique ou le laser. Cependant, une exigence demeure toujours: la dimension artisanale.

    Plus d’informations sur desrues-paris.com

  • 05 décembre 2017
    LES MÉTIERS D'ART À HAMBOURG

    LES MÉTIERS D'ART À HAMBOURG

    Prémices de la collection Métiers d’art Paris‑Hamburg 2017/18 imaginée par Karl Lagerfeld.

    #CHANELMetiersdArt

  • 05 décembre 2017
    DANS LES PAS DE LA MAISON MASSARO, <BR />BOTTIER ET CHAUSSEUR

    DANS LES PAS DE LA MAISON MASSARO,
    BOTTIER ET CHAUSSEUR

    C’est en 1957 que naissent les célèbres souliers bicolores créés par Gabrielle Chanel en collaboration avec la Maison Massaro. Celle-ci rejoint les Maisons d’art de CHANEL en 2002. L’artisan bottier réalise les créations de Karl Lagerfeld, qui étoffent le vocabulaire lexical du style de CHANEL, dans une exploration continue des formes et des matières. Les escarpins transparents, sandales bijoux, et bottines guêtres ou talons perlés, sont autant de modèles qui révèlent créativité et maîtrise. Le savoir-faire des ateliers Massaro rassemble de multiples artisanats, chacun exigeant un haut degré de technicité qui leur permet de donner vie aux créations sans aucune limite.

    Plus d’informations sur massaro.fr

  • 05 décembre 2017
    PLUMES ET PARURES FLORALES <BR />DE LA MAISON LEMARIÉ

    PLUMES ET PARURES FLORALES
    DE LA MAISON LEMARIÉ

    Plumassier à Paris depuis 1880 et spécialiste de la fleur à partir de 1946, Lemarié est au cœur des créations de Karl Lagerfeld et de nombreuses autres Maisons. Le travail de la plume et de la fleur requiert un savoir-faire minutieux, nécessitant ingéniosité et technicité, et offre d'infinies possibilités tant dans les textures que dans les motifs. C'est à la Maison Lemarié que Gabrielle Chanel fait appel, lorsqu'elle imagine son camélia dans les années 60. Cette fleur devenue emblématique se réinvente saison après saison dans les collections de Karl Lagerfeld.

    Expert en fleurs et en plumes, Lemarié excelle aussi dans la création de subtiles incrustations, cascades de volants, plissés et smockés sophistiqués dans des formes et des textures diverses, de l'organza au velours, du cuir au tweed ou satin.

    Plus d’informations sur lemarie-paris.fr

  • 05 décembre 2017
    LA PHILHARMONIE DE L'ELBE

    LA PHILHARMONIE DE L'ELBE

    Figure de proue sur le fleuve, dans l’ancien quartier portuaire classé patrimoine mondial de l’UNESCO, la Philharmonie de Hambourg est le nouvel emblème de la ville. Conçue par les architectes suisses Herzog et De Meuron, elle en symbolise le passé, le présent et le futur. Elle est construite sur un ancien entrepôt de cacao, dont seul la peau de brique a été conservée. Au-dessus, s’élève une structure de verre dont le sommet prend la forme de vagues, et culmine à 110 mètres. L’échelle de ce grand bâtiment fait écho aux navires de haute mer qui lui font face dans le port. Sa silhouette étrange dénote dans une ville très horizontale. La façade de verre, constituée en partie de panneaux incurvés, apparaît comme un gigantesque cristal posé sur les constructions anciennes. C’est dans ce nouvel écrin que se déroulera le défilé Métiers d'art Paris‑Hamburg 2017/18.

    © Olivier Saillant

  • 05 décembre 2017
    L'ART DU PLISSÉ,  <BR />SELON LA MAISON LOGNON

    L'ART DU PLISSÉ,
    SELON LA MAISON LOGNON

    Alliant aujourd'hui techniques artisanales et digitales, le plisseur Lognon a mis au point un savoir-faire pointu. Mise en application par un jeu de volumes et d'aplats, cette expertise du geste possède ses propres exigences : une minutieuse exactitude fondée sur les spécificités du tissu à plisser et une expérience du toucher. Le travail doit s'accomplir à quatre mains sur l'étoffe, en parfaite synchronisation.

    Au fil des décennies, la Maison Lognon a su ennoblir une large gamme de tissus — soie, crêpe, tulle, mousseline, organza, velours, cuir —et perpétue un vocabulaire spécifique : plis couchés, plats ou creux, plis ronds ou accordéon, plis Watteau, plissé soleil ou Fortuny. Ce champ lexical revisite en filigrane l’histoire de la mode et ses innovations techniques. Les liens se poursuivent aujourd’hui avec le Studio de création de la maison CHANEL, depuis que la Maison Lognon a rejoint les Métiers d’art de CHANEL en 2013.

  1. Page précédente
  2. 1
  3. ...
  4. 32
  5. 33
  6. 34
  7. 35
  8. 36
  9. ...
  10. 44
  11. Page suivante